Drippingmoon
J'attends derrière l'aurore
Musique : The Blaze "Dreamer"
longuenuit
Longue nuit
Musique : Franska Trion "Flickan med sogerna"

Et toujours. Asphalte est la couleur de la nuit.

Lathéoriedescordes
La théorie des cordes
Musique : Amason "Heartbeats"

(et toujours en ce moment …)
LES TRANSES CHROMATIQUES
du 10 au 16 Octobre 2022 dans la galerie Jean-Louis Ramand

 

8 rue Cardinale, 13100 Aix en Provence.
Tél. +33 9 72 42 26 10

 

jaisuivilarosee
J'ai suivi la rosée
Musique : Maud Geffray, Rebbeka Warrior " I fall at 5"

Il faudrait dire aussi, que je retourne à la nuit comme à l'aurore, vers l'extase, vivre la transe chromatique - celle de mon pouls qui bat dans celui du monde.

Bleusevebleusang
Bleu sève, Bleu sang
Musique : Matt Elliott "Fretwank"

All kind of blues

Neige d'écran tombe sur le monde
Musique : Federico Alabanese "Was there a time"

(nouvelle série)

horschampsdebataille
Hors Champs de Bataille
Musique : Dirty Beaches "Lord knows Best"

Oeuvre réalisée avec Magdalena Lamri

Une partie de l’exposition est actuellement visible dans les murs de L'HORIZON à La Rochelle.
La version finale de celle-ci sera présentée à L’Ancien marché de l’Arsenal au printemps prochain.

aufdemwasser
Auf dem wasser zu brennen
Musique : Glenn Gould "Red Light"

Avec nos voix mêlées à l'horizon.

Lesjoursdansesdanslescollines
Les jours dansés dans les collines
Musique : Donovan / Lynch "I am The Shaman"

(…)

Jhabiteunfeu
J'habite un feu
Musique : Journeyed Road

œuvre réalisée avec Magdalena Lamri

electric_landscape
Les refuges invisibles pt.2
Musique : Nihls Fram "Hammers"

Et dans le feu on réside - ignifuges.

bleusrefuges
Bleus Refuges
Musique : Nick Cave "Cosmic Dancer"

Enfonce toi dans l'inconnu qui creuse. Oblige toi à tournoyer.

noscristallisations
Les cristallisations
Musique : Jacob Banks "Devil that I know"
leshommesconsolesparlamer
Les hommes consolés par la mer
Musique : Dans les reflets

En chacun de nous est une île - par l'extérieur désertée

(Les refuges invisibles)

phenomenologie
Phénoménologie invisible
Musique : Take me home, Pt 2 "Cabane"

Portrait d'une chaise en feu.

Vivre dans les reflets
Vivre dans les reflets
Musique : Leonard Cohen "Listen to the hummingbird"

(série Les refuges invisibles)

(…) et quoi mieux que deux images pour entrer dans cette année miroir (moi qui suis entièrement double)

Lesequationsinvisibles
Les équations invisibles
Musique : James Blake "Overgrown"

(tirage photo 105x70 cm, visible lors de l'exposition personnelle "Ce qui naît de la brume" au Musée d'Arts et d'Archéologie des Matelles du 14 Septembre au 30 Novembre)

Ceuxquifuientsontbeaux
Ceux qui fuient sont beaux
Musique : Sharron Van Etten "Seventeen"

Indifférement, frappés, par la grâce ou la mort.

(image issue de la série pour le projet "Loin de Damas" en création à L'horizon)

faireforet
Faire forêt
Musique : The handsome family "Far from any road"

On tend nos bras, c'est un tropisme déjà. Avec nos corps, avec nos corps - Faire forêt.

quadrature_ciel
La quadrature d'un ciel
Musique : Fever ray "When I grow up"

Les paysages sont des temples et nous y voyageons.

De_forets_en_cascades
De forêts en cascades
Musique : Benjamin Clementine "Ave Dreamer"

Je m'habille de jaune et tombe avec les papillons.


Image exposée lors de FOTOFEVER du 09 au 12 Novembre au Carrousel du Louvre, avec la galerie Jean-Louis Ramand.

Dreamland
Retour hors saison
Musique : Sylvain Chauveau "I follow rivers"

Hors saison / 19h50 quelque part

carassuis_alba
Carassius Alba
Musique : Bon Iver "29 #Strafford APTS"

Silence est monochrome.

Et quelques mots de Bernard Devaille que je fais miens pour l'occasion. "Il faudra dire que j’aurai aimé les ports, la pluie, le vent, que rien plus que la brume et le brouillard n’aura convenu aux indécisions de mon être (…)."

Venezia_e_sfumato
Venezia e sfumato
Musique : Timber Timbre "Sewer Blues"

Dernières minutes de Janvier pour dire, qu'ici où ailleurs tout est débordement.

Bleu
Bleu
Musique : Matt Elliott "Wings and crown"

Un jour j'avalerai l'éther, je me noierai de bleu.

Equus Unicornis
Equus Unicornis
Musique : David Bowie "Lazarus"

Ce qui importe le plus, c'est avec quelle aisance nous marchons le feu.

Arc électrique
Arcs électriques
Musique : Susanne Sundfor "Kamikaze"

"Il a caressé des petits serpents très doux ; il parlait toujours. Le mégot brûlait son doigt ; il a pris sa dernière bouffée. Le premier soleil l'a frappé, il a chancelé, s'est retenu à des robes fauves, des poignées de menthe ; il s'est souvenu de chairs de femmes, de regards d'enfants, du délire des innocents : tout cela parlait dans le chant des oiseaux ; il est tombé à genoux dans la bouleversante signifiance du Verbe universel. Il a relevé la tête, a remercié Quelqu'un, tout a pris sens, il est retombé mort." Pierre Michon

strangefruit
Strange Fruit
Musique : Mansfield tya "Les contemplations"

Strange fruit

vavanguer
Grand sommeil
Musique : Alain Péters "Rest' là maloya"

Avec la pluie septembre. Rêveur et fugitif.

Pyrotechnie le monde
Pyrotechnie le monde
Musique : Brian Jonestown Massacre "Le sacre du printemps"

Et sur la cendre frénésie.

Hématomes, coquelicots
Hématomes, coquelicots
Musique : Mercury Rev "The Queen of Swans"

En mai aux heures tardives. Coquelicots partout.

Tomber
Tomber
Musique : Bob Dylan "A Hard Rain's A-Gonna Fall"

And it's a hard
And it's a hard
And it's a hard

Capreolus
Capreolus
Musique : Landscape "Ecila, Pt1"

Janvier. Fin de cycle / fin de série. Et sous la lune renaître encore.

grace
Avec la grace
Musique : Death Blues "Participant"

Avec le feu, avec le ciel, avec éclats.

Harponneur de ciel
Harponneur de ciel
Musique : The Do "Miracles (Back in time)"

Toujours dans la série des rêveurs.

Le cœur colibri
Le cœur colibri
Musique : Leonard Cohen "Samson in New Orleans"

Hank écrivait : "There's a bluebird in my heart that wants to get out" et moi sous la mitraille.

that
wants
lecume
L'écume des rêves
Musique : Timber Timbre "Souvenirs"

Face à la mer, j'écume aussi.

Lesreveursmeurentendormant
Les rêveurs meurent en dormant
Musique : George Brassens "L'orage"

Un bout de mon ciel écroulé.

Tropisme
Tropisme
Musique : Eddie Vedder, Nusrat Fateg Ali Khan "The long road"

Dans les landes, avant la mer, avant la nuit, extrait d'une série en cours.

mareehaute
À marée haute…
Musique : Julee Cruise "Mysteries of love"

Très belle année - en apesenteur - à vous tous.

moodindigo
Mood Indigo
Musique : Nina Simone "Mood indigo"

Comme dans la chanson - Go long blues.

Nyx ex nihilo
Nyx ex nihilo
Musique : Philip Glass & Johann Johannsson "Protest" (Remix)

La nuit enfante et puis dévore.

Equus pocus
Equus Pocus
Musique : Lykke Li "I follow River"

Riding pale horse.

Devenir cime
Devenir Cime
Musique : The Shoes "Time to dance"

Plus de bras que de branches
Qui cherchent et s'agitent
Qui cherchent sous l'écorce
la physique ennemie.
Plus de bras que de branches
Et à leurs pieds la sève
Leurs racines boivent au ciel
L'espoir de devenir
Cimes

Les radeaux
Les radeaux
Musique : Spiritualized "So long you pretty thing"

30 ricochets sur l'eau.

L'éclipse du temps
L'éclipse du temps
Musique : Perfume Genius "Normal song"

Out of time man…

La soie
La soie
Musique : The Knife "Marble house"

Des naces, des filets
Où le jour est tombé
Elles tissent les réseaux…
et la soie colle à la peau
Comme l'amour presque.

teatime
Teatime
Musique : Shostakovich "Sonata cello and piano Op.40 II Allegro"

Dans les jardins refuges, la pensée sauvage. Je les voudrais jungle, je les voudrais forêt.

Les dunes
Musique : Death in Vegas "Silver time machine"

S'enfuir en silice.

Voler le temps
Musique : Jay Jay Johanson "Out of focus"

Des ailes disperser l'heure, du bec voler le temps.

19a - Etienne
Musique : David Lynch "Stone's gone up"

E. et son paletot découpé dans la nuit

Les garde-temps
Musique : Mazzy Star "Common Burn"
Sous le joug des guillotines. L'ombre tutellaire dessine. Le vol stationnaire des garde-temps
Épouvantail (Sculpture Mickael Lepage)
Musique : St. Vincent "Cruel"

À la paille déguisée sous le vent. Fétu à la peau sèche - Fétu à la peau inane.

18a Cougar
Musique : Rasputina "This is my porcelain life"

Le bestiaire des ombres

Dans le lit des rivières
Musique : C.P.E. Bach "Flute Concerto in D minor, Wq. 22 : III. Allegro di molto"

Absences répétées J'ai vu l'été J'ai aimé les jours blancs le soleil les draps de brume les draps d'écume, du sommeil J'ai plongé Dans le lit des rivières voir le corps des forêts.

Image 16a - Mari-Jo
Musique : EMA "Marked"

Bestiaire

Les beautés diaphanes
Musique : John Maus "Believer"

Nous rêvons de sanctuaires, de remparts corallien. nous parcourons la grève dessinée à la craie. Dans les bras de l'estuaire, attendant de la grâce qu'elle vienne nous visiter.

Le ballet des odonates
Musique : Pau Casals "Le cygne"
Variation Forêt
Musique : PJ Harvey "In the dark places"
Sous l'écorce la sève noire des forêts
Taxidermie, mes souvenirs
Musique : Broadcast "Illumination"

De profundis
Musique : Sufjan Steven "All delighted people"
Des profondeurs j'ai tutoyé le vide.
Carmen
Les métamorphoses de Carmen
Musique : Michèle Arnaud "Les papillons noirs"

J'ai dans le ventre le bestiaire lumineux des anges à mandibules. Des nuées noctambules de papillons cannibales.

La chasse aux papillons
Musique : Pau Casals "El cant del ocells"
Hippocampe
Musique : Martina Topley Bird "Phoenix"
Il y a un goût de l’avant monde dans les forêts primitives, quand le tout et le rien s’agitaient encore dans la brume.
Canopée
Musique : DAAU "Into the wild"
J'ai dormi sous l'eau
Musique : Sergei Rachmaninoff "Piano Concerto n°2"
La vie sauvage
Musique : Aufgang "Barok"
Le sang des noyés aspire à la mer
Musique : Dead man's bones "Burried in water"
Twin
Musique : Ghinzu "The end of the world"
Musique : Mansfield Tya "Je ne rêve plus"
Musique : Native Korean Rock "Beast"
Juliette
Musique : The Organ "Don't Be Angry"

Nouvel extrait du bestiaire des ombres, la première partie de la série touche à sa fin.

L'histoire de la jeune fille au miroir brisé
Musique : Ez3kiel "The Montagues and the Capulets"
L'échec
David
Musique : John Coltrane "Psalm"
Olivier (extrait du bestiaire)
Musique : Tom Waits "dead and lovely"
en attendant le défilé des ombres...
Stéphane
Musique : Wax Tailor " once upon a past"
Désert
L'autre hémisphère
Musique : Jonathan Benisty "Demain, Jerusalem"

Courir alors, 50 mètres encore avant l'explosion, Mais courir à plat ventre en s'excusant pour tout Car je connais la fin de l'autre histoire, au bout de l’horizon celle qui s’enfuit déjà et je sais que tu sais, que je suis ton absent, que j’appartiens déjà à l’autre rive. Mais on m'a dit pourtant, dans un autre hémisphère... Mais on m'a dit à moi, que nous pouvions encore, marcher à reculons.

Ce que sait mon sang ma bouche l'ignore encore
Musique : Jonathan Benisty "les variations de l'ether"
Une nouvelle photo extraite des "Variations de l'ether", à voir (et à entendre) du 14 Février au 03 Mars à la galerie Kennory Kim.
Alice
Musique : Tom Waits "chocolate jesus"
The asleep
Musique : Miles Davis "Sketches of Spain"
Le rêveur
Musique : Tom Waits "Sea of love"

Red is the color of my truth
( et 3 de mes images seront exposées à Lineart (Gent - Belgique) du 1 au 5 décembre avec la galerie Art Base. )

(extrait de la nouvelle série)
Musique : Le volume courbe "harmony"
Malgré le peu de nouvelles photos dans le journal, le site est enfin à jour... et même si on ne peut pas encore s'en rendre bien compte, je travaille sur une nouvelle série...
La mystérieuse floraison des orchidées mécaniques
Musique : Max Richter "Sarajevo"
ouverture des ponts de mer...
Musique : Venus "Poison"
nous y sommes, ou plutôt nous y serons, de toute façon ça faisait trop longtemps que l'envie de faire peau neuve me brûlait pour attendre d'avantage. Alors en attendant que les autres portes s'ouvrent sur cette improbable construction, on peut toujours revisiter les images du journal (dépoussiéré pour l'occasion), si étrangement, on ne préfère pas à ce spectacle celui du passage blanc des nuages de Mai.
La porte aquatique
Musique : Sigur Ros "Glosoli"
(work in progress)
Musique : Cab Calloway "cotton club orchestra"
Illustration pour le programme du Trioletto (2ème partie)
Musique : Deat cab for cutie "Title and registration"
expositions : * 15 oct. au 15 nov. Avignon, Théâtre Golovine, 1 bis rue Ste Catherine (once again) * 21 oct. au 09 nov. Paris, Galerie Kennory Kim, 22 rue des vertus. (métro arts et métiers) du mardi au samedi de 14 h à 21 h 30
Adoration
Musique : Nin
(illustration pour le roman Adoration de Darcey Steinke aux éditions Max Milo)
Le poitrinaire
Musique : Programme "Le jour est le brouillon de la nuit"

En effeuillant les nénuphars poitrinaires.

Jusqu'à la fin du mois de Juillet, deux expositions à Avignon.* Théâtre de la Golovine ( 1 bis rue Sainte Catherine ) An hat factory* Café Lavoir (101 rue de la bonneterie) 6 photos, presque au hasard.

horloges & smoke
Musique : Saul Williams "List of Demands"
Musique : Ghinzu "do you read me"

Dans la série on recommence… Il manquait la couleur à celle-ci.

Il pleut des cordes
Musique : Sparklehorse "It's a wonderful life"
Musique : Death in Vegas "dirt"
nouvelle version.
Musique : Tom Waits "Rain Dogs"
il marcha longtemps.
Les pupilles rétractées, saturées de lumières, la caresse du vent en accroche-peau.
Jusqu'à la plaine immense... l'odeur de l'herbe partout : sur des kilomètres, l'herbe rouge.
Novembre d'opaline, et les araignées d'argent dévoreuses de soleil tissant les fils cristallins des maelströms de lumière.
Scissorhand
Musique : Noir désir "Le zen émoi"


Je crois que c'est ici que l'on devait se rendre...tout est allé très vite. Septembre encore apaisera les tempêtes.

The Thief
Musique : Venus "beautiful days"
Si je vais me coucher maintenant...j'ai peur de ne plus jamais me réveiller...
(survolez)
Musique : Sixteen horsepower "alone and forsaken"
J'ai le rouge écarlate au fond des yeux, envie de dormir sans rêver, juste me lover dans les draps.
Musique : Archive "Sleep"
Longtemps, trop longtemps, que ça m'était pas arriver... Se coucher avec l'aube, et tenter de saisir, capturer ce que fuit toujours un peu plus loin, on tend la main c'est vrai, on ne touche plus rien. Je perds pieds un peu, bateau ivre, vents, marées, dans l'eau noire et profonde Ophélia es-tu là ? Écoute avec moi, on peut peut-être entendre trembler, les aiguilles gigantesque, qui font tourner le monde, les rondes perpétuelles, les boucles infinies, redondances... On a le temps encore ? on peut compter les heures... et fermer les yeux, rassurés un peu d'entendre à nouveau se mouvoir l'immobile.
Puisque d'ici pourtant, rien ne bouge.
Musique : Daniel Darc "je me souviens, je me rappelle"
Il y a que tout ou presque, se passe à la limite, l'espace est bien connu, et l'on s'y perd encore. Mais on en revient pas.
Mad Chapelier # 1
Musique : Roudoudou "Trust in me"
Et voilà la toute première image d'une série de portraits à venir, et à voir (en plus grand!) dans la partie galeries... J'ai eu beaucoup de mal à tenir ma langue, et finalement j'y suis pas arrivé, mais on dit que le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder, dixit O. Wilde (encore lui ??). Au passage une date pour l'été au cas ou vous ne sauriez pas quoi faire... du 7 au 31 juillet en Avignon au théâtre des Béliers, au pire si vous n'aimez pas les photos allez-y au moins pour les pièces.
Demain est encore loin
Musique : The Doors "Alabama Song"

C'est encore loin.

Kaléidoscope-moi
Musique : Anja Garbarek "Picking up pieces"
Et 3 qui font 1
Musique : Tom Waits "blow wind blow"
« Toute créature vivante sur terre meurt seule. » 27 décembre, et 3 font 1. jour pour jour. pièce vide, lumière rouge, corps inerte. Froid. Décembre court et dent pour dent je pense à toi. il y a une boîte sous le menton, à faire tenir les âmes en place. les corps impatients de n’être pas encore - ailleurs. Reste la fuite, et sa ligne qui se tend à l’infini. Je ne dis rien. Froid.
Le souffleur d'idées
Musique : Anja Garbarek "something written"
Quelques fragments des ombres
Musique : M "A tes souhaits"
Le vol éthylique
Musique : Keren Ann "Sailor & widow"

Non, je ne suis pas mort. Cette fois je reviens avec une date d'exposition, qui aura lieu vers la fin janvier à Sérignan. Dès que j'aurais plus d'infos je vous tiendrais au courant, mais vous pouvez déjà me réserver la fin du mois de janvier, ça risque d'être bien.

Fisherman
Musique : Philip Glass "The Hours"
"Toutes choses sont muables et proches de l'incertain"
Musique : Schubert "Auf dem wasser zu singen"
Il y a les souvenirs qui s'entrechoquent, dans le ressac des mémoires. Les fantômes qu'on bouscule la joue encore humide au coin de l'oreiller. Les mots que je tresse qui se mêlent et s'emmêlent, les remords à jeter. Les plaies qui tiraillent, et les crachats rouges de la mitraille. Croire, ne pas, ne plus. Désapprendre et surtout ne pas oublier. Comme quand je ne sais rien et que je sens encore. Rire des mots usés, qui par raison se font taire. Ultime prétention, que de se croire autre.
Musique : Eiffel "dim sum - le plus grand nombre"
"La vérité n'est pas du côté du plus grand nombre effectivement parce qu'on ne veut pas qu'elle y soit, le jour ou le plus grand nombre sera à même par sa culture et ses connaissances de choisir lui même sa vérité il y a peu de chance pour qu'il se trompe" Pour ceux qui se trouveraient par là : - Participation au corum des photographes à Montpellier du 25 au 27 octobre
Musique : Beck "loser"
I'm a loser baby so why don't you kill me ?
D'écarts en embardées, marcher dans les terrains -vague- S'approcher, basculer par dessus bord, s'accrocher, à rien. Caresser les lames, en frôlant le silence.
This is the end
Musique : Nick Cave "Where the wild roses grow"

9 mois, 257 images. Combien d'heures ? Un pas de plus, mais où va t'on ? 9 mois à lutter contre le vide, suspendu par la force d'y croire. 257 images pour le combler. Et s'y jeter. Fendre ce que l'on peut. S'écraser quand les murs ne fissurent pas. Perdre d'avance. Désapprendre que le vide gagne toujours. Se taire, oui se taire. Plus rien à prouver, personne pour comprendre. Combien d'heures encore ? Ether diary ne sera plus mis à jour tous les jours.

Musique : Jeff Buckley "Satisfied mind"
Gratter la surface. Rien de rien. C'est à se pendre.
Septembre, je me déchire encore. Parler, dire...écrire si les mots lacèrent la bouche. Ecrire parce que le silence fait mal. Combler le vide. Avancer malgré le vertige. Même si je le sens sur mes pas, partout. Sa morsure froide sur ma peau. La rouille qui ronge les chairs métalliques. Le néant qui grandit. Le noir qui infuse le réel.
Musique : Clint Mansell "Requiem for a dream"
Musique : Haendel "sarabande"
Musique : Archive "So few words"
Musique : Nina Simone "My baby just cares for me"
Musique : Eiffel "Je voudrais pas crever"
Ecouter. Ne rien dire. Apprendre à dormir. Bourdonnement mécanique, souffle synthétique. Y'a le ventilateur; respirateur artificiel qui écorche ma nuit, et mes mots qui diluent ton absence. Plus rien à entendre. Ferme les yeux. Apprends à dormir.
Musique : Cat Power "Half of you"
J'entends ses pas juste à côté. Peur de sortir et de croiser son regard. Baisser la tête. Éteindre la lumière. Devenir ombre.
Musique : Rasputina "Hunter's kiss"
Toi : "Cesser de jouer, maintenant, je le fais. Y'a aucun de nous deux qu'est plus fort que l'autre. La puissance, c'est pas faire du mal mais faire du bien." - Y'a ma langue qui m'étouffe, ma salive qui brûle. Le mal c'est qui ? Dis rien. Peu importe la force, je reste immobile, vaincu par mon propre silence; je ne peux que te faire du bien."
Musique : 16 Horsepower & Noir désir "The partisan"
Déchire moi, transperce moi si tu peux. Qu'est ce que tu connais de la souffrance ?
Musique : Radiohead "Let down"
La gorge nouée, les yeux qui brûlent et surtout la douleur.
à s'en crever les yeux
Musique : Yann Tiersen "Coma"
Léthargie... j'ai envie de me frapper la tête contre les murs juste pour voir si la réalité ça blesse.
Musique : Martina topley bird "Anything"
"I don't want anything but you, I don't need anything but you"
Musique : Leonard Cohen "I'm your man"
Musique : Iggy pop/Goran Bregovic "In the death car"
Cela fait longtemps que je n'ai rien dis ici, il est des silences qui s'installent pour longtemps.
Grace
Boire. Boire par dérision, par lassitude. Compter. Compter le temps qui passe; le temps qu'il reste...et marcher, encore et toujours, vers qui ? vers quoi ? Rire à en pleurer, et pleurer de ne plus rire. Mes mots ne sont rien, du vide sur le vide - Tentative désespérée de combler le néant -
Musique : Björk "Sun in my mouth"
Musique : Gorillaz "clint eastwood"
Musique : Martina topley bird "lullaby"
Jour 175, Le chant des sirènes
Musique : Jeff Buckley "New year's prayer"
Musique : Noir désir "Des armes"
Musique : Mano solo "Les fées"
J'ai mal au yeux, encore... j'en ai marre de cet ordinateur qui me ronge la rétine, je vais pas tarder à pleurer du sang.
Musique : Tom mc Rae "Brian Ferry"
Where is my mind ?
Musique : Tricky/Portishead 'hell is around the corner"
Il fait toujours trop chaud...je vais vieillir avant l'âge à force de parler du temps...5 heure du matin, c'est encore le meilleur moment pour travailler. Je suis en retard...la faute à qui ? C'est la fin de la 21ème semaine, 21 c'est mon chiffre magique. Je crois pas vraiment à tous ça, en fait non j'y crois pas du tout, mais ça m'amuse les coïncidences...Faut avouer que c'était quand même une semaine exceptionnelle.
Musique : Radiohead "hail to the thief"
Je reviens de la fête des fanfares de Boutonnet...enfin il y a quelque temps maintenant que je suis là, je devrais être fatigué...et pourtant je le suis pas. Tant mieux, pour une fois je serai à jour. D'ailleurs en parlant de jour, il se lève, je vais devoir aller dormir...en tous cas je devrais. Si on reste éveillé toute la nuit est ce qu'on peut voir le jour dissiper les rêves ?
Musique : Tricky "Anti-matter"
Le bruissement de l'air sur les pâles d'un ventilateur à un côté hypnotique... la fatigue y est aussi peut être pour quelque chose... si je ferme les yeux je peux presque me persuader que c'est le vent. J'ai envie de dormir sous un chêne.
Musique : Billie Holiday "All of me"
Musique : This Mortal Coil "Wave become wings"
Je suis fatigué... il est temps de dormir... juste dormir.
Inattendu - mon disque dur est en train de mourir, il fait des bruits suspects qui m'évoque une certaine douleur. Je crois que si je perds tout je meurs avec lui...
02 : 31
Bon cette fois c'est sur il m'a quitté, et avant même que je termine la mise à jour du journal.... Première constatation on ne meurt pas de perte. J'avais empilé un tas de choses sur ce disque dur, ça fait longtemps que j'aurais dû sauvegarder tout ça... Ces morceaux de vie numérisé, morceaux de rien, lettres, images pour ne pas oublier. J'ai un autre ordinateur, je ne serai pas sans voix mais juste sans mémoire et j'ai soudainement peur que mon passé m'échappe.
Musique : Portishead "Half day closing"
Quand on dort peu, on se retrouve souvent seul.
Musique : Eiffel "Je voudrais pas crever"
Si je devais prendre une résolution aujourd'hui, je crois que je dirais, qu'il faudrait vraiment que j'arrête d'être un petit con. D'ailleurs je devrais vraiment la prendre tout de suite.
"Je voudrais pas crever avant d'avoir usé sa bouche avec ma bouche, son corps avec mes mains, le reste avec mes yeux (...)" Boris Vian
Musique : Archive "So few words"
Je n'arrive pas à me concentrer... je ne sais pas quoi penser. Envie de dormir... de dormir et de me réveiller autre.
Musique : Tarmac "La lune"
Les préparatifs pour l'exposition sont terminés (pour ma part), je suis donc officiellement en vacance. J'ai envie de dormir, une semaine serait parfait.
Un an pour moi. Il n'est pas encore temps de se retourner, mais peut-être de penser qu'un jour je voudrais le faire.
Musique : The Cardigans " No Sleep"
même pas peur - des histoires trop fragiles. De savoir que se trouver c'est surtout se perdre souvent - même pas peur.
Dormir est une perte de temps.
Musique : Eiffel "Tu vois loin"
Les mises à jour du journal vont sûrement être un peu chaotique dans les prochaines semaines, pas mal de chose sont en train de se mettre en place il va donc falloir un peu de temps avant que je puisse reprendre un rythme normal.
Musique : Tom Waits "Alice"
Il y a quelque chose d'apaisant dans le sommeil des autres.
Musique : Depeche Mode "Enjoy silence"
Les cours vont bientôt reprendre... et je me rends compte encore une fois que je n'ai rien fait... ou si peu, je l'avais bien dit qu'on en arriverait là... Je déteste les listes de chose à faire, je m'en sens minuscule.
On aura beau tenter de tout prévoir, essayer de mettre chaque chose à sa place, et chaque place indiquée. À un moment il se passera forcément quelque chose pour réduire à néant nos certitudes, ce sont peut-être ces moments qui seront au final les plus intéressants.
À force de marcher au hasard, je me retrouve nulle part, avec l'étrange certitude que nulle part est beaucoup plus beau qu'ailleurs.
Musique : Radiohead "I'm a creep"
Demain je pars pour Strasbourg, j'aurais aimé dire quelque chose de bien avant de partir - juste au cas où.
Musique : Archive "Numb"
Il pleut... et à part ça... peu de choses. Pâques sans chocolat quelle tristesse... enfin ceci dit je n'aime pas vraiment le chocolat, encore moins celui de Pâques, ça me rappelle les oeufs Kinder.... je déteste les œufs Kinder.
Musique : Louis Armstrong "A kiss to build a dream on"
Je me couche de plus en plus tard... c'est inquiétant, si ça continue comme ça, peut être que je ne dormirai plus jamais.
Musique : Beastie Boys
Une semaine qui recommence, j'avance à petit pas dans la construction de la nouvelle saison, mais je reste bloquer sur des détails, ça commence à devenir pesant.
Musique : Beth Gibbons "Sand river"
Les images parlaient d'elles mêmes.
Jour 100
Musique : Goldfrapp "Black cherry"

Je suis fatigué, et je n'arrive pas à choisir l'interface de la nouvelle saison. Parfois, on a beau chercher... il ne se passe vraiment rien... et la meilleure chose à faire dans ce cas là, c'est de ne rien dire. Rien dire en s'excusant au passage (un peu d'humilité ne fais jamais de mal). Dormir aussi tiens c'est une bonne idée.

Musique : Pink martini "Brazil"
Bon...j'avais dit que je n'aurais plus jamais d'excuse pour le retard que je prendrais sur le journal...et bien finalement j'avais tort, je peux encore en trouver.
Musique : Mickey3d "Si j'étais toi"
Pas moyen de me lever...il est des jours comme aujourd'hui où il semble qu'une étrange force nous maintienne coucher... je suis malade je suis seul; j'ai pas envie de crever seul un dimanche.
Réveil difficile...je n'ai pas dormis très longtemps, et les restes de la soirée d'hier se font cruellement ressentir... je pars en train. Des maisons abandonnées longent la voie, le bruit du train me berce je résiste avec un peu de mal pour rester devant les portes du sommeil.
Anémones
Musique : Bagdad Café "I'm calling"

"La Musique, quand meurent de douces voix, vibre encore dans la mémoire; les parfums, quand de suaves violettes agonisent, vivent encore dans le sens qu'ils excitent. Les feuilles de rose, quand la rose est morte, sont recueillies pour le lit de la bien-aimée; ainsi sur tes pensées, quand tu seras partie, l'amour lui même s'assoupira." Shelley

Musique : Yann Tiersen "les jours tristes"
J'ai envie de dormir, j'essaye de configurer mon nouveau compte, sans grand succès, d'ailleurs je crois que je vais abandonner pour ce soir avant de m'énerver pour de bon.
Un dimanche ordinaire, où l'expression ne rien faire prend toute sa mesure... J'ai fait l'acquisition du domaine ether-elegia.com, maintenant il ne me reste plus qu'à faire une nouvelle version du site.
Musique : Les innocents "Maubert"
Retour à la vie normale...où presque, entre temps les fourmis ont essayé de prendre la maison en otage; enfant j'avais des relations passionné avec les fourmis, malheureusement la passion est bien souvent destructrice... maintenant je m'en tiens à distance, pour leur bien. Je précise que pour cette prise aucune fourmis n'a été blessée.
Inauguration de l'exposition... il existe une catégorie de choses que l'on aime pour les détester.
Musique : Massive Attack "Tear drop"
Je pars demain, à cela prêt que les trains sont annulés. Il semble parfois que le sort prenne un certain plaisir à dresser les éléments contre nous... heureusement que je peux encore compter sur des amis pour m'amener au bout du monde (surtout s'il y fait chaud...)
Musique : Noir désir "Ces gens là"
Je suis malade... je déteste ça, fatigue et envie de dormir; je sens mon cœur dans tous mes membres.
Musique : rien
Et de 10 ça pourrait être un anniversaire, si c'était pas des semaines...j'envie mes chats un peu ils font jamais rien de leur journée à part dormir et me demander à manger...par contre soit ils ont pas compris le principe de la photo, soit ils ont trop bien compris, et ils sont un peu timide...en tous cas c'est quasiment impossible de les prendre en photos.
Musique : Tom McRae "Karaoke soul"
Il fait froid, le soir la maison se refroidit peu à peu, quand je commence à frissonner je sais que je peux aller me coucher, avec ou sans sommeil mais avec l'assentiment tacite du monde que rien de plus ne me sera donné.
Musique : Smashing pumpkins "perfect"
Je me sens un peu impuissant devant les évènements... je déteste cette sensation inconfortable d'être en retard permanent sur le cours des choses.
Musique : Radiohead "Pyramid song"
Je suis en retard, en retard...je m'en sortirai jamais; et puis en y réfléchissant bien je me demande ce que je ferais lorsque j'aurais plus rien à faire...
Musique : Rasputina " Watch t.v "
Fin de la semaine et fin de mois, presque comme n'importe quel autre, j'aime pas les fins de mois, parce que le début en est très proche, et qu'au fond on a quand même l'impression de tourner, en rond.
Musique : Mellow "take me higher"
Musique : Portishead "All mine"
Le plus intéressant de nos personnes est peut-être le masque que nous posons sur ce grand vide qui nous compose.
Après trois jours de mutisme, je n'ai toujours pas grand chose à raconter... il pleut et je suis resté toute la journée chez moi. Les journées s'écoulent lentement et se ressemblent beaucoup ... je travaille mais j'avance peu, j'ai encore des tas de choses à faire ça m'occupe, tant mieux... mais j'aimerais tout de même avoir un peu de retour, histoire d'être sur que je ne fais pas totalement fausse route, en supposant qu'il puisse en exister une.
Musique : Portishead "half day closing"
Le silence est un grand cri.
Jour 49
Musique : Troublemakers "Get misunderstood"

Tic Tac Tic. Je travaille… je ne fais que ça d'ailleurs… je n'ai même pas le temps de penser, entre la fac et le site mes journées disparaissent avant d'avoir commencer.

Musique : Cat Stevens "Lady D'Arbanville"
Retour au domicile familial, sans connexion internet. Je me sens autant libre qu'orphelin.
Musique : Paris combo "Pas à pas"
J'ai toujours pensé que la seule partie de notre corps qui ne pouvait pas mentir était les yeux, qu'on pouvait presque tout savoir sur une personne en la regardant dans les yeux... Évidemment j'ai pu me tromper.
Musique : Beastie Boys "Fight for your right"
Froid. Je crois que si je relisais le journal depuis le début, je m'inquiéterais pour moi. Mais, j'ai la chance de me connaître depuis longtemps et de trouver tout ceci très normal. De toute façon si tout allait bien tout le temps, on ne pourrait même plus s'en rendre compte.
Musique : Placebo "every you and every me"
À moins d'être sur de pouvoir s'endormir ensuite, on ne devrait jamais faire le compte de tout ce qui ne va pas en allant se coucher.
Musique : Velvet underground "Sunday morning"
Une nouvelle semaine...et une nouvelle page, je me demande si quand j'arrêterais, tout ce que j'ai fait disparaitra, ou plutôt le temps qu'il faudra pour que tout disparaisse. La beauté de certaines choses vient surement de leur nature éphémère.
Musique : Asian dub foundation "1000 mirrors"
Ailleurs, n'importe où mais ailleurs... j'aimerais savoir tout quitter.
Musique : Tom Mc Rae " Walking to hawaï"
Déjà un mois... et une page de plus. Quelqu'un a voulu lire mon avenir dans les lignes de ma main, je ne crois pas au destin, sans doute parce que c'est assez déprimant de se dire que quelqu'un a voulu écrire ma vie à ma place.
Animals
Je suis allé au zoo... Dans le monde animal tout paraît plus simple et plus facile... Alors demain c'est décidé j'essaye la vie sauvage, je vais vivre au zoo, en plus l'entrée est gratuite.
Musique : Cold play "Yellow"
Musique : Radiohead "Exit music"
Rêves et désillusions... je pars quelques jours.
J'ai un mal de tête affreux... j'ai trop mangé et j'ai probablement trop bu. Face à la satiété, cultivons le goût du vide.