Etlefeumarcheavecmoi
Et le feu marche avec moi
Musique : Marianne Faithfull & NIck Cave "Gypsy Faerie Queen"

Feu marche / Avec moi marche / Dans le silence marche / Avec la nuit marche / Végétal marche / Fasse que / Vertical marche / Comme soleil /  Fasse que je marche.

souslesracines
Sous les racines
Musique : Endless Boogie "Vibe Killer"

Image de la série à venir "Reliques" et à voir en Arles cet été. Du 03 au 20 Juillet.

 

Arc électrique
Arcs électriques
Musique : Susanne Sundfor "Kamikaze"

"Il a caressé des petits serpents très doux ; il parlait toujours. Le mégot brûlait son doigt ; il a pris sa dernière bouffée. Le premier soleil l'a frappé, il a chancelé, s'est retenu à des robes fauves, des poignées de menthe ; il s'est souvenu de chairs de femmes, de regards d'enfants, du délire des innocents : tout cela parlait dans le chant des oiseaux ; il est tombé à genoux dans la bouleversante signifiance du Verbe universel. Il a relevé la tête, a remercié Quelqu'un, tout a pris sens, il est retombé mort." Pierre Michon

Le cœur colibri
Le cœur colibri
Musique : Leonard Cohen "Samson in New Orleans"

Hank écrivait : "There's a bluebird in my heart that wants to get out" et moi sous la mitraille.

that
wants
Dissolution
La dissolution
Musique : Françoise Hardy "Au fond du rêve doré"

Moi aussi, je suis l'estuaire.

Dans le lit des rivières
Musique : C.P.E. Bach "Flute Concerto in D minor, Wq. 22 : III. Allegro di molto"

Absences répétées J'ai vu l'été J'ai aimé les jours blancs le soleil les draps de brume les draps d'écume, du sommeil J'ai plongé Dans le lit des rivières voir le corps des forêts.

The Tangent Universe
Musique : Nouvelle vague (white session)
Première partie
Musique : Tom Waits "Rain Dogs"
il marcha longtemps.
Les pupilles rétractées, saturées de lumières, la caresse du vent en accroche-peau.
Jusqu'à la plaine immense... l'odeur de l'herbe partout : sur des kilomètres, l'herbe rouge.
Novembre d'opaline, et les araignées d'argent dévoreuses de soleil tissant les fils cristallins des maelströms de lumière.
Musique : Eiffel "Je voudrais pas crever"
Si je devais prendre une résolution aujourd'hui, je crois que je dirais, qu'il faudrait vraiment que j'arrête d'être un petit con. D'ailleurs je devrais vraiment la prendre tout de suite.
"Je voudrais pas crever avant d'avoir usé sa bouche avec ma bouche, son corps avec mes mains, le reste avec mes yeux (...)" Boris Vian
Musique : Ez3kiel "Alienation"
Tout se complique... par géographie, par manque de temps. Nous devrions être ubique, pour mener tous les combats, être de toutes les histoires.
Jour 22
Musique : Muse "Shine"

il en faut peu parfois pour que la vie nous paraisse autre. Les choses sont, ou plutôt paraissent différentes selon l'endroit d'où on les regarde. Rien n'est plus tragique que le bonheur des autres sous un certain angle.