» ether-diary » recherche » "lumière" { X }
# 282
Musique : Tom Waits "Rain Dogs"
il marcha longtemps.
Les pupilles rétractées, saturées de lumières, la caresse du vent en accroche-peau.
Jusqu'à la plaine immense... l'odeur de l'herbe partout : sur des kilomètres, l'herbe rouge.
Novembre d'opaline, et les araignées d'argent dévoreuses de soleil tissant les fils cristallins des maelströms de lumière.
# 261
Titre : Et 3 qui font 1
Musique : Tom Waits "blow wind blow"
« Toute créature vivante sur terre meurt seule. » 27 décembre, et 3 font 1. jour pour jour. pièce vide, lumière rouge, corps inerte. Froid. Décembre court et dent pour dent je pense à toi. il y a une boîte sous le menton, à faire tenir les âmes en place. les corps impatients de n’être pas encore - ailleurs. Reste la fuite, et sa ligne qui se tend à l’infini. Je ne dis rien. Froid.
# 219
J'entends ses pas juste à côté. Peur de sortir et de croiser son regard. Baisser la tête. Éteindre la lumière. Devenir ombre.
# 179
Sweet dreams are made of this.
# 162
Je suis fatigué... il est temps de dormir... juste dormir.
# 103
Musique : Rasputina & Manson "Transylvanian concubine"
# 61
Musique : Emilie Simon "to the dancer in the rain"
La bougie s'épuise et la lumière faiblit, il est tard et ça se sent physiquement. Les ombres de mon mobilier dansent au rythme syncopé de la flamme tremblante. Une touche de mon clavier ne marche plus. Pourquoi est-ce toujours quand on est seul qu'on a le plus envie de parler ?
# 49
Musique : Eels "Novocaïne for the soul"
# 39
Titre : La vie des autres
Musique : Lisa Ekdahl "Rivers of love"
Enfant, à l'arrière de la voiture je regardais les maisons perdues dans la nuit, une lumière allumé inventait un monde minuscule. J'avais envie d'être à leur place, de vivre d'autre joies, d'autre peines. Juste pour savoir ce que ça faisait d'être quelqu'un d'autre.
# 24
Titre : Jour 22
Musique : Muse "Shine"

il en faut peu parfois pour que la vie nous paraisse autre. Les choses sont, ou plutôt paraissent différentes selon l'endroit d'où on les regarde. Rien n'est plus tragique que le bonheur des autres sous un certain angle.

| | |
All images copyright Johann Fournier