jemesuisbatisuruneabsence
Je me suis bâti sur une absence

EXPOSITION "Expanding Landscapes"
Johann Fournier / Suzanne Moxhay
Du 04 au 15 Juin, 47 rue Chapon 75003 Paris

livressedesprofondeurs
L'ivresse des profondeurs
Musique : Détroit "Avec le temps"

En novembre 2003 il faisait nuit. Je terminais Le vol éthylique, rue Carnot, j'avais vue sur les toits. Il fait nuit toujours, je me réponds.

Musique : Bach "Concerto for piano and orchestra n°5"
La prochaine exposition sera à Ixelles, 69 rue du Châtelain à la galerie ArtBeat (en Belgique), du 29 Novembre au 10 janvier. Le vernissage aura lieu le samedi 29.
L'enchevêtrement des ombres
Musique : Sébastien Schuller "Weeping willow"
3 ans déjà... Tellement d'images et de routes que je m'y perds souvent.
je prépare en ce moment, une exposition à Bruxelles, du 26 Février au 25 Mars au 29 rue des sables. Plus d'infos par ici : Art-base.be
Musique : Deat cab for cutie "Title and registration"
expositions : * 15 oct. au 15 nov. Avignon, Théâtre Golovine, 1 bis rue Ste Catherine (once again) * 21 oct. au 09 nov. Paris, Galerie Kennory Kim, 22 rue des vertus. (métro arts et métiers) du mardi au samedi de 14 h à 21 h 30
Le poitrinaire
Musique : Programme "Le jour est le brouillon de la nuit"

En effeuillant les nénuphars poitrinaires.

Jusqu'à la fin du mois de Juillet, deux expositions à Avignon.* Théâtre de la Golovine ( 1 bis rue Sainte Catherine ) An hat factory* Café Lavoir (101 rue de la bonneterie) 6 photos, presque au hasard.

[exposition]
Voilà, la date est arrêtée et toutes les infos nécessaires sur la prochaine expo juste en dessous, bonne année à tous et à toutes. "Dissonances" Vernissage le samedi 31/01 à 19h Exposition visible du 31/01 au 27/02 38 rue Gambetta - 34110 Sérignan ouvert le jeudi - vendredi - samedi (10h-12h et 16h-19h)
Réveil difficile...je n'ai pas dormis très longtemps, et les restes de la soirée d'hier se font cruellement ressentir... je pars en train. Des maisons abandonnées longent la voie, le bruit du train me berce je résiste avec un peu de mal pour rester devant les portes du sommeil.
Barcelone.
Après trois jours de mutisme, je n'ai toujours pas grand chose à raconter... il pleut et je suis resté toute la journée chez moi. Les journées s'écoulent lentement et se ressemblent beaucoup ... je travaille mais j'avance peu, j'ai encore des tas de choses à faire ça m'occupe, tant mieux... mais j'aimerais tout de même avoir un peu de retour, histoire d'être sur que je ne fais pas totalement fausse route, en supposant qu'il puisse en exister une.
Jour 9

Je suis épuisé, j'ai l'impression nette que je vais m'écrouler sous le poids de mon corps.