The girl and the shooting stars
Musique : Staircase Wisp "The day my brain collapsed"
Musique : Mansfield Tya "Je ne rêve plus"
Juliette
Musique : The Organ "Don't Be Angry"

Nouvel extrait du bestiaire des ombres, la première partie de la série touche à sa fin.

L'histoire de la jeune fille au miroir brisé
Musique : Ez3kiel "The Montagues and the Capulets"
Désert
Alice
Musique : Tom Waits "chocolate jesus"
The asleep
Musique : Miles Davis "Sketches of Spain"
Là-bas
Musique : E.S.T. "the instable table and the infamous table"
Extrait des "Variations de l'éther" (parce que je n'y tenais plus d'attendre)
L'enchevêtrement des ombres
Musique : Sébastien Schuller "Weeping willow"
3 ans déjà... Tellement d'images et de routes que je m'y perds souvent.
je prépare en ce moment, une exposition à Bruxelles, du 26 Février au 25 Mars au 29 rue des sables. Plus d'infos par ici : Art-base.be
Somnolence aquatique
Musique : Zoe Keating "Coda"

Entre deux eaux mes rêves opiacés.

The smoker (Illustration pour le Trioletto)
Musique : Noir désir "Septembre en attendant"
Septembre en pluie.
Musique : Death in Vegas "dirt"
nouvelle version.
(survolez)
Musique : Sixteen horsepower "alone and forsaken"
J'ai le rouge écarlate au fond des yeux, envie de dormir sans rêver, juste me lover dans les draps.
Kaléidoscope-moi
Musique : Anja Garbarek "Picking up pieces"
Musique : Eels "I like birds"
Musique : Alpha "Vers toi"
La nuit bleue, les ombres électriques. L'ivresse de toi, le vertige de ton absence.
Musique : Eiffel "Je voudrais pas crever"
Musique : Noir désir "Des armes"
Musique : The Cardigans " No Sleep"
même pas peur - des histoires trop fragiles. De savoir que se trouver c'est surtout se perdre souvent - même pas peur.
Musique : Portishead "All mine"
Le plus intéressant de nos personnes est peut-être le masque que nous posons sur ce grand vide qui nous compose.
Musique : Portishead "half day closing"
Le silence est un grand cri.
Musique : Velvet underground "Sunday morning"
Une nouvelle semaine...et une nouvelle page, je me demande si quand j'arrêterais, tout ce que j'ai fait disparaitra, ou plutôt le temps qu'il faudra pour que tout disparaisse. La beauté de certaines choses vient surement de leur nature éphémère.
Musique : Cold play "Yellow"
Musique : Ekova "In the garden"
Je n'ai rien à dire, je peux même pas parler du temps lui non plus ne change pas.
| | |
All images copyright Johann Fournier