faireforet
Faire forêt
Musique : The handsome family "Far from any road"

On tend nos bras, c'est un tropisme déjà. Avec nos corps, avec nos corps - Faire forêt.

Arc électrique
Arcs électriques
Musique : Susanne Sundfor "Kamikaze"

"Il a caressé des petits serpents très doux ; il parlait toujours. Le mégot brûlait son doigt ; il a pris sa dernière bouffée. Le premier soleil l'a frappé, il a chancelé, s'est retenu à des robes fauves, des poignées de menthe ; il s'est souvenu de chairs de femmes, de regards d'enfants, du délire des innocents : tout cela parlait dans le chant des oiseaux ; il est tombé à genoux dans la bouleversante signifiance du Verbe universel. Il a relevé la tête, a remercié Quelqu'un, tout a pris sens, il est retombé mort." Pierre Michon

lenvol
L'envol
Musique : Metronomy "Love Letters"

Se chercher dans le cyan, apprendre l'envol…

L'envol est une histoire de 16 pages publiée dans le numéro 2 de la très belle revue Neuf/13.À voir et à lire chez votre libraire.

transhumance
Transhumance
Musique : The knife "A tooth for an eye"

Bruissements d'ailes, glissements.

Dissolution
La dissolution
Musique : Françoise Hardy "Au fond du rêve doré"

Moi aussi, je suis l'estuaire.

19a - Etienne
Musique : David Lynch "Stone's gone up"

E. et son paletot découpé dans la nuit

19b - Eurythyrea Micans
Musique : David Lynch "Noah's ark"

Le bestiaire des ombres.

Les garde-temps
Musique : Mazzy Star "Common Burn"
Sous le joug des guillotines. L'ombre tutellaire dessine. Le vol stationnaire des garde-temps
18a Cougar
Musique : Rasputina "This is my porcelain life"

Le bestiaire des ombres

18b Géotrupe stercocarius
Musique : Wu Lyf "Spitting Blood"

Le bestiaire des ombres

Image 16a - Mari-Jo
Musique : EMA "Marked"

Bestiaire

Image 16b - Tegenaria gigantea
Musique : EMA "Butterfly knife"

Bestiaire

Les beautés diaphanes
Musique : John Maus "Believer"

Nous rêvons de sanctuaires, de remparts corallien. nous parcourons la grève dessinée à la craie. Dans les bras de l'estuaire, attendant de la grâce qu'elle vienne nous visiter.

Carmen
Les métamorphoses de Carmen
Musique : Michèle Arnaud "Les papillons noirs"

J'ai dans le ventre le bestiaire lumineux des anges à mandibules. Des nuées noctambules de papillons cannibales.

Fata Morgana's castle
Musique : French Cowboy "Dream"
Juliette
Musique : The Organ "Don't Be Angry"

Nouvel extrait du bestiaire des ombres, la première partie de la série touche à sa fin.

ouverture des ponts de mer...
Musique : Venus "Poison"
nous y sommes, ou plutôt nous y serons, de toute façon ça faisait trop longtemps que l'envie de faire peau neuve me brûlait pour attendre d'avantage. Alors en attendant que les autres portes s'ouvrent sur cette improbable construction, on peut toujours revisiter les images du journal (dépoussiéré pour l'occasion), si étrangement, on ne préfère pas à ce spectacle celui du passage blanc des nuages de Mai.
Adoration
Musique : Nin
(illustration pour le roman Adoration de Darcey Steinke aux éditions Max Milo)
Le poitrinaire (suite)
Musique : Portishead "Welcome to portishead"
Le poitrinaire
Musique : Programme "Le jour est le brouillon de la nuit"

En effeuillant les nénuphars poitrinaires.

Jusqu'à la fin du mois de Juillet, deux expositions à Avignon.* Théâtre de la Golovine ( 1 bis rue Sainte Catherine ) An hat factory* Café Lavoir (101 rue de la bonneterie) 6 photos, presque au hasard.

Mad Chapelier # 1
Musique : Roudoudou "Trust in me"
Et voilà la toute première image d'une série de portraits à venir, et à voir (en plus grand!) dans la partie galeries... J'ai eu beaucoup de mal à tenir ma langue, et finalement j'y suis pas arrivé, mais on dit que le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder, dixit O. Wilde (encore lui ??). Au passage une date pour l'été au cas ou vous ne sauriez pas quoi faire... du 7 au 31 juillet en Avignon au théâtre des Béliers, au pire si vous n'aimez pas les photos allez-y au moins pour les pièces.
Etty Hillesum
Musique : Phoenix "Too young"
Pour ne pas trop faire durer l'attente, une affiche réalisée pour la pièce de théâtre Etty Hillesum qui se jouera en Avignon pendant le festival. Au passage je participe à une exposition collective du 02 au 12 avril à Montpeyroux. Et un grand merci à toutes celles et ceux qui sont venus à Sérignan pour l'exposition "Dissonances".
[exposition]
Voilà, la date est arrêtée et toutes les infos nécessaires sur la prochaine expo juste en dessous, bonne année à tous et à toutes. "Dissonances" Vernissage le samedi 31/01 à 19h Exposition visible du 31/01 au 27/02 38 rue Gambetta - 34110 Sérignan ouvert le jeudi - vendredi - samedi (10h-12h et 16h-19h)
Et 3 qui font 1
Musique : Tom Waits "blow wind blow"
« Toute créature vivante sur terre meurt seule. » 27 décembre, et 3 font 1. jour pour jour. pièce vide, lumière rouge, corps inerte. Froid. Décembre court et dent pour dent je pense à toi. il y a une boîte sous le menton, à faire tenir les âmes en place. les corps impatients de n’être pas encore - ailleurs. Reste la fuite, et sa ligne qui se tend à l’infini. Je ne dis rien. Froid.
"Toutes choses sont muables et proches de l'incertain"
Musique : Schubert "Auf dem wasser zu singen"
Il y a les souvenirs qui s'entrechoquent, dans le ressac des mémoires. Les fantômes qu'on bouscule la joue encore humide au coin de l'oreiller. Les mots que je tresse qui se mêlent et s'emmêlent, les remords à jeter. Les plaies qui tiraillent, et les crachats rouges de la mitraille. Croire, ne pas, ne plus. Désapprendre et surtout ne pas oublier. Comme quand je ne sais rien et que je sens encore. Rire des mots usés, qui par raison se font taire. Ultime prétention, que de se croire autre.
This is the end
Musique : Nick Cave "Where the wild roses grow"

9 mois, 257 images. Combien d'heures ? Un pas de plus, mais où va t'on ? 9 mois à lutter contre le vide, suspendu par la force d'y croire. 257 images pour le combler. Et s'y jeter. Fendre ce que l'on peut. S'écraser quand les murs ne fissurent pas. Perdre d'avance. Désapprendre que le vide gagne toujours. Se taire, oui se taire. Plus rien à prouver, personne pour comprendre. Combien d'heures encore ? Ether diary ne sera plus mis à jour tous les jours.

Septembre, je me déchire encore. Parler, dire...écrire si les mots lacèrent la bouche. Ecrire parce que le silence fait mal. Combler le vide. Avancer malgré le vertige. Même si je le sens sur mes pas, partout. Sa morsure froide sur ma peau. La rouille qui ronge les chairs métalliques. Le néant qui grandit. Le noir qui infuse le réel.
Musique : Rasputina "Hunter's kiss"
Toi : "Cesser de jouer, maintenant, je le fais. Y'a aucun de nous deux qu'est plus fort que l'autre. La puissance, c'est pas faire du mal mais faire du bien." - Y'a ma langue qui m'étouffe, ma salive qui brûle. Le mal c'est qui ? Dis rien. Peu importe la force, je reste immobile, vaincu par mon propre silence; je ne peux que te faire du bien."
Musique : Autour de Lucie "je reviens"
Je pense que s'il continue à faire aussi chaud, je pars pour Saint Saint-Pétersbourg avant la fin de la semaine...
Musique : Tricky "Anti-matter"
Le bruissement de l'air sur les pâles d'un ventilateur à un côté hypnotique... la fatigue y est aussi peut être pour quelque chose... si je ferme les yeux je peux presque me persuader que c'est le vent. J'ai envie de dormir sous un chêne.
Musique : Radiohead "2+2=5"
Il fait chaud, je fond littéralement...je me suis acheté un ventilateur. Il va devenir mon meilleur ami. Ma vie dépend surement en partie de lui, faut dire qu'avec le PC qui tourne toute la journée dans cette toute petite pièce (qui prenait d'ailleurs de plus en plus l'allure d'un sauna) l'air devenait difficilement respirable. Je me sens comme le lapin d'Alice...en retard... Seulement je n'ai plus de photos, faut que j'en fasse et il fait vraiment beaucoup trop chaud pour faire quoi que ce soit.
Musique : Radiohead "I'm a creep"
J'aimerais faire un souhait. Je ne crois pas du tout aux souhaits et aussi - j'ai toujours cette peur nette qu'il ne se réalise pas... Juste pour me contrarier.
Un an pour moi. Il n'est pas encore temps de se retourner, mais peut-être de penser qu'un jour je voudrais le faire.
Musique : Depeche Mode "Enjoy silence"
Les cours vont bientôt reprendre... et je me rends compte encore une fois que je n'ai rien fait... ou si peu, je l'avais bien dit qu'on en arriverait là... Je déteste les listes de chose à faire, je m'en sens minuscule.
Jour 100
Musique : Goldfrapp "Black cherry"

Je suis fatigué, et je n'arrive pas à choisir l'interface de la nouvelle saison. Parfois, on a beau chercher... il ne se passe vraiment rien... et la meilleure chose à faire dans ce cas là, c'est de ne rien dire. Rien dire en s'excusant au passage (un peu d'humilité ne fais jamais de mal). Dormir aussi tiens c'est une bonne idée.

Musique : Noir désir "Ernestine"
Et le deuxième jour... l'espoir revînt... je sais que je me coucherai un soir, sans avoir rien à faire, sans soucis pour la nuit, pour le lendemain.
Un dimanche ordinaire, où l'expression ne rien faire prend toute sa mesure... J'ai fait l'acquisition du domaine ether-elegia.com, maintenant il ne me reste plus qu'à faire une nouvelle version du site.
Musique : rien
Et de 10 ça pourrait être un anniversaire, si c'était pas des semaines...j'envie mes chats un peu ils font jamais rien de leur journée à part dormir et me demander à manger...par contre soit ils ont pas compris le principe de la photo, soit ils ont trop bien compris, et ils sont un peu timide...en tous cas c'est quasiment impossible de les prendre en photos.
Musique : Radiohead "Pyramid song"
Je suis en retard, en retard...je m'en sortirai jamais; et puis en y réfléchissant bien je me demande ce que je ferais lorsque j'aurais plus rien à faire...
Après trois jours de mutisme, je n'ai toujours pas grand chose à raconter... il pleut et je suis resté toute la journée chez moi. Les journées s'écoulent lentement et se ressemblent beaucoup ... je travaille mais j'avance peu, j'ai encore des tas de choses à faire ça m'occupe, tant mieux... mais j'aimerais tout de même avoir un peu de retour, histoire d'être sur que je ne fais pas totalement fausse route, en supposant qu'il puisse en exister une.
Musique : Placebo "every you and every me"
À moins d'être sur de pouvoir s'endormir ensuite, on ne devrait jamais faire le compte de tout ce qui ne va pas en allant se coucher.
Musique : Pink Floyd "Wish you were here"
Le silence... je suis sur que le silence reste bien souvent ce que j'ai de mieux à faire.
La neige
Musique : Rasputina "Hunter's kiss"

Je sais oui, on est déjà demain mais bon pour une demi-heure on va dire que ça ne compte pas vraiment et puis de toute façon c'est pas comme si vous attendiez derrière votre écran pour voir la mise à jour du journal...

Chambre
Musique : Mano solo "Les fées"

Il m'est toujours difficile de faire la part des choses entre pas assez ou trop...

Musique : Death in vegas "Soul Auctioneer"

... je me demande si je tiendrai longtemps la distance

| | |
All images copyright Johann Fournier