Jour 49
Musique : Troublemakers "Get misunderstood"

Tic Tac Tic. Je travaille… je ne fais que ça d'ailleurs… je n'ai même pas le temps de penser, entre la fac et le site mes journées disparaissent avant d'avoir commencer.

Musique : Emilie Simon "Graines d'étoiles"
Je trouve qu'il émane une étrange beauté des maisons abandonnées; en prenant ces photos j'ai l'impression de remuer les souvenirs de quelqu'un d'autre... à travers ces murs qui transpirent leurs histoires, je suis témoin du temps.
Les ronces
Musique : Kid loco "Gypsie good time"
Musique : Cat Stevens "Lady D'Arbanville"
Retour au domicile familial, sans connexion internet. Je me sens autant libre qu'orphelin.
Musique : Eels "Novocaïne for the soul"
Musique : Death in vegas "23 lies"
Musique : Paris combo "Pas à pas"
J'ai toujours pensé que la seule partie de notre corps qui ne pouvait pas mentir était les yeux, qu'on pouvait presque tout savoir sur une personne en la regardant dans les yeux... Évidemment j'ai pu me tromper.
Musique : Beastie Boys "Fight for your right"
Froid. Je crois que si je relisais le journal depuis le début, je m'inquiéterais pour moi. Mais, j'ai la chance de me connaître depuis longtemps et de trouver tout ceci très normal. De toute façon si tout allait bien tout le temps, on ne pourrait même plus s'en rendre compte.
Musique : Placebo "every you and every me"
À moins d'être sur de pouvoir s'endormir ensuite, on ne devrait jamais faire le compte de tout ce qui ne va pas en allant se coucher.
Musique : Velvet underground "Sunday morning"
Une nouvelle semaine...et une nouvelle page, je me demande si quand j'arrêterais, tout ce que j'ai fait disparaitra, ou plutôt le temps qu'il faudra pour que tout disparaisse. La beauté de certaines choses vient surement de leur nature éphémère.